Préparation du Congrès du Glaaf en 2015 au Puy-en-Velay

Le métier de luthier est complexe.

Sans grands changements depuis le XVIème siècle, ce métier d’art au service de la musique et des musiciens, perpétue des savoir-faire prestigieux dans des domaines aussi variés que la sculpture, la sonorité, le vernis. Le luthier fait appel à tous ses sens : vue, toucher, ouïe, odorat. Toutes ces facultés réunies permettront à un luthier expérimenté de transformer quelques kilos de bois très bien choisi en quelques 350 grammes de sonorité pure pour un violon.

Cet instrument connu depuis le XVIème siècle se retrouve dans toutes les sortes de musiques, des plus populaires aux plus savantes, joué seul, en petite formation, ou dans les plus grands orchestres. Sa sonorité majestueuse ou légère, intime ou solennelle, mélancolique ou pétillante est toujours émouvante. La grande beauté de ses formes et de son vernis contribue à sa réputation universelle.

Des artisans de génie, ont élevé cet objet à vocation utilitaire au rang d’œuvre d’art, dans une période comprise entre le XVIème et le XVIIIème siècle.

Les meilleurs luthiers de l’histoire ont toujours travaillé en étroite relation avec des compositeurs et des interprètes.

Le luthier doit être à l’écoute du musicien, faire preuve de curiosité, d’inventivité, suivre les évolutions techniques tout en respectant la tradition. Il participe à la vie musicale et culturelle de sa cité ou de sa région.

Pour faire découvrir au grand public ce métier emblématique, le Groupement des Luthiers et Archetiers d’Art de France (G.L.A.A.F.) souhaite réaliser une exposition d’instruments de grande renommée, ainsi que son 56ème Congrès annuel.

Pascal DOUILLARD, luthier et membre du G.L.A.A.F., sera l’organisateur de ces évènements pour faire découvrir les richesses de sa ville, Le Puy en Velay, à ses confrères luthiers et archetiers en Europe. En organisant une exposition autour de la lutherie, il contribuera à créer des liens et des échanges entre professionnels et grand public.

 

Organisateurs

Logo-Glaaf-couleur

Créé en 1960, composé d’une vingtaine de membres, le Groupement des Luthiers et Archetiers d’Art de France s’est fixé pour but de promouvoir la facture instrumentale moderne tout en œuvrant pour la sauvegarde du patrimoine d’instruments anciens et la formation des jeunes. Aujourd’hui, ce sont 110 artisans établis principalement en France mais aussi en Belgique, Italie, Espagne, Portugal.

52 ans d’existence durant lesquels se sont succédés à la Présidence Albert Claudot, Marcel Vatelot, Etienne Vatelot, Jean Bauer, Pierre Taconné, Philippe Bodart, J-Yves Rouveyre, J-Jacques Pagès J-Philippe Cognier, Pascal Camurat et actuellement Sylvie Masson.

Le GLAAF est notamment à l’origine de la création de l’Ecole Internationale de Lutherie à Mirecourt grâce à l’énergie d’Etienne Vatelot et de Jean Bauer.

Il est également à l’origine du Musée de la lutherie à Mirecourt, berceau de la lutherie française.

Toujours présents sur le terrain de la formation des luthiers au sein de l’Ecole de Mirecourt, les adhérents se déplacent à Mirecourt chaque mois de novembre, à l’occasion de la Sainte Cécile, afin de suivre les travaux des élèves en leur apportant des conférences adaptées, des critiques, des conseils et des rencontres qui aboutissent à des stages dans nos ateliers.

Le groupement propose un congrès annuel destiné à partager connaissances et savoir-faire. Une exposition d’instruments complète les conférences ouvertes au grand public, aux musiciens et mélomanes. Ces rencontres contribuent au maintien et au développement des aptitudes professionnelles des luthiers et des archetiers.

Lire la suite